• UNE FIN PROBABLE DE LA BULLE POUR LES CRYPTOS

    UNE FIN PROBABLE DE LA BULLE POUR LES CRYPTOS

    /// UNE FIN PROBABLE DE LA BULLE POUR LES CRYPTOS. On rappellera ici une nième fois les étapes formant le processus d'une bulle: lente montée des cours, emballement car offre et demande d'actifs deviennent des fonctions croissantes des cours, euphorie, premiers signes de faiblesse liés à un événement isolé ou des événements concomitants (voir billet précédent: facteurs explicatifs de la crise), crise avec éclatement de la bulle, premières ventes, panique, contagion, course à la liquidité, assainissement du marché, reprise.

    /// Il semblerait qu'en cette date du 07/02/2018, nous en soyons à la dernière étape du processus indiqué, les cours reprenant une certaine vivacité sous l'effet d'entrainement de leur locomotive qu'est le BTC. Ceci démontre tout d'abord qu'il faut au marché un certain temps de "digestion" de chacune des étapes et il lui aura fallu plus d'un mois pour le faire. En second lieu , il est important de noter une nouvelle fois que le marché n'est que la chambre de retentissement des bruits et de la psychologie des agents. Pour ce qui est des bruits, aucun signe extérieur négatif autre que ceux que l'on ne connaissait déjà (réglementation répressive, fermeture des plateaux) n'est venu affecter ces derniers temps les deux agglomérations régionales (Asie/Europe) des cryptos dont la principale est l'Asie. Ce faisant, cette absence de bruit affecte à son tour la psychologie des agents...parmi lesquels on trouve avant tout, ceux qui, à l'aide de d'automates programmés procèdent à des achats en masse. Cette  psychologie se retourne,  devient "optimiste" et génère une course à celui qui arrivera à acheter au plus bas. Il s'en suit la remontée des cours. 

    /// On ose espérer que ce signal de rebondissement ne soit pas éphémère. On garde présent à l'esprit que le moindre choc exogène ou endogène affectant cette industrie agglomérée peut immédiatement retourner les comportements. On garde aussi espoir en ce  sens qu'un plus  ample  resserrement de la réglementation en Asie soit difficilement envisageable, sauf à mettre les chars dans la rue comme au bon vieux passé. On garde enfin présent à l'esprit que  les péripéties et/ou tentatives délibérées ou non de destruction des cryptos permettent d'évaluer la capacité de résistance de ces derniers. Sur ce point, on a le droit d'être optimiste.

    /// Découvrez l'avis des analystes ICI

    « LA SIDE CHAIN: ENCORE UN NOUVEAU CRYPTO TRUC? CRYPTO: LA PROPOSITION OFFICIELLE DU COUPLE FRANCO ALLEMAND AU G20 »

    Tags Tags : , ,