• ETHEREUM ENTRE PAR LA PORTE GOUVERNEMENTALE

    ETHEREUM ENTRE PAR LA PORTE GOUVERNEMENTALE

     

    /// ETHEREUM ENTRE PAR LA PORTE GOUVERNEMENTALE: on sait que Ethereum peut être associé à l'architecture, la blockchain et le coin. C'est la blockchain qui semble le plus faire l'affaire des entreprises et des institutions car elle peut contenir les smart contracts ou contrats intelligents qui sont de petits programmes visant à simplifier des automatismes dans un cadre de transparence totale. La chaine Ethereum est en mesure d'accueillir un nombre infini de contrats intelligents recouvrant tous les domaines sociaux, économiques, culturels environnementaux, administratifs politiques, monétaires et financiers et autres. Il est vrai que d'autres développeurs donnent à la blockchin une puissance supplémentaire puisqu'ils permettent de la démultiplier - c'est le cas d'Ark - ce, dans l'optique d'accroitre la scalabilité de la chaîne de blocd.

    /// OMISE GO utilise la blockchain Ethereum et vient de signer avec le gouvernement thaïlandais un contrat permettant la mise en oeuvre et la finalisation du contrôle des identités numériques et des achats en ligne sous la forme du KYC (know your customer). Les développeurs d'OMISE GO doivent encore vérifier avec ceux d'Ethereum si l'infrastructure de la chaîne est capable de s'adapter à une échelle macro sociale. Ceci démontre que, petit à petit, la crypto industrie qu'on ne saurait limiter à du trading de jetons en ligne sur des plateformes est en train de s'incruster à pas de géant dans la sphère réelle. Les impacts politiques risquent de lui donner un coup d'accélération supplémentaire.

    /// Plus d'infos ICI

    « WESTERN UNION : LE PREMIER EXEMPLE COMPLET DE L'UTILISATION DES CRYPTOSRÉGULATION DES CRYPTO ACTIFS: UNE AFFAIRE COMPLEXE »

    Tags Tags : ,