• BLOCKCHAIN: L'ASSEMBLÉE NATIONALE S'EN EMPARE !

    BLOCKCHAIN: L'ASSEMBLÉE NATIONALE S'EN EMPARE !

    /// BLOCKCHAIN: L'ASSEMBLÉE NATIONALE S'EN EMPARE ! La blockchain inquiète; elle intrigue; elle est encore mystérieuse. On sait d'elle que c'est une innovation technologique majeure qui va révolutionner les processus de fabrication, de circulation et de stockage des flux  informationnels qu'ils soient publics ou privés. 

    /// On connait la méconnaissance de nos élus du monde des cryptos: la dernière audience organisée par le Séant en février 2017 nous laisse dubitatifs et génère une certaine inquiétude quant à la capacité de nos institutions politiques à légiférer quoi que ce soit dans ce nouveau domaine technologique  (lire ICI ). 

    /// On ose espérer que l'Assemblée Nationale aura plus d'inspiration sur ce sujet car elle vient de lancer une mission d'information d'une durée de 6 à 7 mois à compter de février 2018 pour  informer les acteurs publics et économiques sur les enjeux de la technologie de la blockchain. Il y aura en tout 17 membres provenant de trois commissions permanentes: les affaires économiques, les lois et les finances. On remarque donc que la dimension fiscale prend une place plus que confortable au sein de cette commission. 

    /// Objectifs? apporter la parole politique sur les enjeux socio économiques de la technologie de la blockchain auprès du grand public. Nos vaillants parlementaires vont à cet effet organiser des auditions (à l'instar du Sénat???) d'acteurs économiques et effectuer des déplacements en France et à l'étranger.

    /// Il ressort un consensus à l'heure actuelle qui ne fait pas débat ni polémique politique: "La France a accumulé un certain retard sur les États Unis et la Chine. Il est temps de le rattraper". On ose rajouter que le retard est certain.

    /// On ose également avancer ici que la mode est cyclique et récurrente: elle revient tous les 30 ans. On peut donc en déduire que d'ici 10 ans, compte tenu du retard qu'aura pris la France grâce en partie à nos vaillants sénateurs d'une part et compte tenu du caractère récurrent de la mode d'autre part, la France aura 20 ans d'avance en 2028 sur les enjeux de 2048. Ce qu'il fallait démontrer (CQFD).

    Plus d'infos ICI

     

     

    « COIN CORNER: LE NOUVEL ANNUAIRE DES CRYPTOSLES CRYPTOS FAVORISENT L'ARRIVÉE DES EXTRATERRESTRES ! »